Assemblée générale 2015

RAPPORT MORAL

Qui sommes-nous ? Rappel

Fidèle à l’esprit des Cercles, le cercle Condorcet de Roanne est un lieu de débats où, indépendamment de tout parti ou mouvement organisé, sans souci de doctrine, on échange des idées, librement et sans sectarisme. Chacun ne représente que lui-même, quelle que puisse être son appartenance à une religion, à un mouvement philosophique, politique ou syndical, et vient là partager dans un esprit critique et constructif ses interrogations et ses propositions.
Echanger, confronter dans le respect de l’autre, dans un pluralisme affirmé, afin de permettre à chacun de mieux comprendre, de bien mesurer les enjeux de la Société ; mieux agir par une citoyenneté active, pour une transformation sociale vers plus de justice et plus de fraternité, telles sont les raisons d’être fondamentales du Cercle Condorcet de Roanne.

Réaffirmons la laïcité. (Déclaration du Président)
« Devant les événements tragiques et insupportables de ces derniers jours qui ont coûté la vie à 17 personnes, le Cercle Condorcet exprime sa profonde émotion et fait part de sa peine aux familles et aux proches des victimes.
Il veut redire sa volonté de promouvoir un véritable “humanisme laïque”, comportant la défense de toutes les libertés, dont la liberté d’expression ; soutenons sans relâche un journal qu’on a tenté de faire taire par la peur.
L’humanisme laïque, c’est aussi lutter contre les inégalités criantes (échec scolaire, ghettoïsation, chômage…); elles forment le terreau où germent l’obscurantisme et les dérives sectaires à l’origine de la désespérance, de la violence et de la barbarie.
L’humanisme laïque, c’est enfin la solidarité permettant de construire une véritable société fraternelle reconnaissant à chacun une égale dignité.
Pour conclure, citons Albert Camus qui disait ‘Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde ». Alors, oui, disons les choses clairement, oui, nous soutenons la liberté de conscience contre tous les intégrismes qui voudraient l’annihiler ; oui, nous luttons contre toutes les injustices qui sont le cancer de notre société ; oui, nous affirmons, tout en acceptant les différences individuelles, l’universalité de la Loi commune qui s’applique de ce fait à tous : Oui nous sommes laïques, car nous entendons par laïcité un nouvel humanisme affirmant des valeurs susceptibles de créer et de développer le véritable « Vivre ensemble », malgré nos différences d’opinions et de croyances. »
Cette déclaration faite par le président lors de la conférence qui a suivi le drame de janvier et parue dans le blog, nous rappelle que le cercle Condorcet a l’habitude, au mois de décembre, de commémorer la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat.

Aujourd’hui, le « Vivre ensemble » est de plus en plus remis en cause aussi bien en France que dans les autres pays d’Europe. Ce sont des personnes agressées pour leur religion, pour la couleur de leur peau, des cimetières profanés, des lieux de culte vandalisés, de la violence gratuite dans les établissements scolaires…
La laïcité pour nous est la condition indispensable à l’exercice des valeurs de la République, « liberté égalité fraternité ». Le terme de laïcité est trop souvent dénaturé, bafoué, perverti. Comment un parti d’extrême droite qui refuse les valeurs d’égalité, de fraternité peut-il se déclarer en même temps le champion de la laïcité et utiliser cette notion comme moyen d’exclusion ?

Pour lever toute ambiguïté, voici quelques dates-repères sur des manifestations qui ont traité ou se sont rapportées à ce sujet au sein de nos assemblées ces dernières années.

Années 2004-2006
« Au sujet du rapport Stasi et du discours de J. Chirac » Exposé de Laurent Sue.

Décembre2008 :
En collaboration avec le Cercle Philosophique et culturel des Ecossais Roannais et la Ligue de l’Enseignement, 3 journées sur le thème de la « Laïcité » organisées ainsi :
*4, 5, 6 Décembre : exposition « histoire et actualité de la laïcité » accompagnée des commentaires de deux comédiens à base de saynètes historiques.
* 5 Décembre, conférence-débat animée par Henri Pena-Ruiz, philosophe et maître de conférences à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris . Le sujet « la laïcité plus que jamais ».

Décembre 2009 :
Semaine Jean Jaurès (150ème anniversaire) en collaboration avec le Cercle Philosophique des Ecossais Roannais.
1/ Exposition « Jaurès, un destin exceptionnel » prêtée par la Mairie de Toulouse.
2/ 11 décembre, conférence-débat sur le thème « Jean Jaurès, humanisme et laïcité » avec Guylain Chevrier, enseignant à l’Université de Paris, docteur en histoire.

Avril 2011
Eddy Khaldy auteur du livre « Main basse sur l’école », anime une conférence-débat en collaboration avec le cercle philosophique des Ecossais de Roanne «Ecole publique laïque, ses enjeux ».

Décembre 2011
Pierre Roy, président départemental de la Libre Pensée, co-auteur du livre « La lente mise à mort de l’Ecole Publique » traite de « La revanche du parti noir. La lente mise à mort de l’école publique »

Décembre 2012
En collaboration avec la L.D.H., section de Roanne et la Ligue de l’Enseignement de la Loire, à l’occasion de la commémoration de la loi de 1905 promulguant la séparation des Eglises et de l’Etat,
Jean Michel Ducomte , président national de la Ligue de l’Enseignement « Pourquoi un code de la laïcité ? ».

Décembre 2013 :
« Révolution tunisienne et influence des femmes sur la séparation du politique et du religieux », par Salima Ouertani, professeur à l’Université et Itidel Barboura, chargée de cours, doctorante, à Roanne,
Pourquoi ne pas envisager la question de la laïcité pour un pays qui vient de faire sa révolution ?

Décembre 2014:
« Laïcité, Ecole et Péri-scolaire », conférence-débat présentée par Michel Miaille, professeur émérite de droit et de sciences politiques de l’Université Montpellier 1.

Laissons conclure Pena-Ruiz : Pourquoi faut-il défendre la laïcité ?
« Les militants laïcs ne sont pas des communautaristes, ce sont des militants de l’universel.
Défendre la laïcité, c’est avant tout défendre les services publics, les intérêts qui sont communs à tous les hommes, l’idée d’un Etat universel.
La valeur de la laïcité est de réunir les hommes, ainsi qu’une valeur d’émancipation.
La laïcité nous apporte trois grands principes :
1/ La liberté de conscience.
2/ L’égalité de traitement de tous. Ceci est un principe de fraternité.
3/ L’universalité de la puissance publique.
Sous prétexte du droit à la différence, ne risque t-on pas de tomber dans l’indifférence du droit ?
Bien que toujours royaliste, Victor Hugo proclamait: « je veux l’Etat chez lui et l’Eglise chez elle ».
La solitude de la laïcité française n’est pas un argument de droit mais un argument de fait.
La laïcité fera le tour du monde. »

RAPPORT D’ACTIVITES
A L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE
DU 23 MARS 2015

Depuis notre dernière assemblée générale, notre activité a été particulièrement dense. Jugez-en vous-mêmes :

Avril
Jeudi 24 à 19 heures, conférence d’Olwen Kethel, Maison des sociétés, Place Centrale à Riorges, « Charlotte Delbo, le convoi du 24 janvier 1943, solidarité entre femmes ».

Mai :
Jeudi 15 à 19 heures, dans le cadre du centenaire de la mort de Jaurès, conférence de Claude Latta, professeur retraité d’Histoire-Géographie, « Jaurès, itinéraire d’un homme engagé » à l’I.U.T. de Roanne.

Juin :
Jeudi 12 à 20 heures 30 Dans le cadre du centenaire de la mort de Jaurès, spectacle de Pierrette Dupoyet, comédienne et auteur dramatique, « Jean Jaurès assassiné deux fois au théâtre de Roanne.

Octobre :
Jeudi 16, à 19 heures, projection du dernier documentaire de Marcel Trillat « Des étrangers dans la ville », salle P. Hénon à Mably, suivie d’un débat avec l’auteur.

Mercredi 24, à 19 heures, conférence de Gérard Mordillat « Roman populaire et conflits sociaux », Espace Conférences de l’Université à Roanne.

Novembre :
Mercredi 12, à 19 heures, conférence de Gérard Filoche, « Une vraie retraite à 60 ans, c’est possible », Espace Congrès à Roanne.

Décembre :
Mardi 9, à 19 heures, Amphithéâtre de l’I.U.T. de Roanne, « Laïcité, dans et hors de l’Ecole, des repères pour comprendre », conférence-débat présentée par Michel Miaille, professeur émérite de droit et de sciences politiques de l’Université Montpellier 1, organisée en collaboration avec la Ligue de l’Enseignement

Janvier :
Jeudi 15, à 19 heures, conférence d’Yvon Quiniou sur le thème « Morale et politique », au lycée Carnot à Roanne.

Février :
Mercredi 4, à 19 heures, à Riorges, Maison des sociétés, conférence de Bernard Friot, « Pour un salaire à vie ».

Mars :
Jeudi 5, salle P. Hénon à Mably, soirée Aragon (entrée gratuite), en collaboration avec le service culturel de la ville,
– A 19 heures, représentation théâtrale « Aragon, l’homme mis en mots ».
Montage de textes de Louis Aragon et Jean Ristat avec des intermèdes de présentation de Jean Knauf. Lecture de poèmes (dits et chantés par Annie-Claude Sauton), projection de photos (proposées par Marie Berlioz) accompagnée par des improvisations musicales (Sabine Dubosc au violoncelle).
– A 20 heures, conférence de Pierre Juquin « Aragon, un destin français ».

Il est intéressant de rappeler que les conférences réunissent de 50 à 120 voire 130 personnes, le spectacle de Pierrette Dupoyet a, quant à lui, généré 272 entrées payantes.

DECISIONS ADOPTEES PAR L’ASSEMBLEE GENERALE

1 – COTISATIONS :

Cotisation individuelle : 20 €
Cotisation de couple : 30 €
Cotisation de soutien : à partir de 25 €.

2 – ELECTION CONSEIL D’ADMINISTRATION :

En cours d’année, André Patain et Noël Moulin l’ont quitté pour raisons personnelles. Deux nouveaux membres arrivent, Dominique Ney, cooptée par le conseil en cours d’année, et Daniel Fayet.
Dominique Ney et Daniel Fayet sont élus administrateurs à l’unanimité.

Pour rappel, les autres membres du conseil sont à ce jour : Josette Brunon, Diley Mézy, Jean-Pierre Chervin, Bernard Furnon, Paul Fournier, Bernard Lapendéry, Jo Lejon, Pierre Lescure.

À propos de l'auteur