Assemblée Générale 2014

Compte rendu de nos activités 2013 – 2014

Rapport moral et d’activités

 

Nos activités en 2013-2014 :

Nous avons organisé 8 conférences-débats dont une représentation théâtrale appelée conférence gesticulée. Enumérons-les :

Mars 2013 :

Jeudi 14, 20h30, salle Pierre Hénon à Mably, conférence gesticulée : « L’éducation populaire, Monsieur, il n’en n’ont pas voulu » par le comédien Gilles GUERIN, sur un  texte de Franck LEPAGE.

Avril 2013 :

Mardi 9 avril, 19 heures, en collaboration avec l’U.L. C.G.T, Christian Langeois, syndicaliste de Caen, qui a écrit une biographie d’Henri Krasucki, « Henri Krasucki, un exemple d’engagement », à l’Amicale Laïque du Coteau.

Septembre 2013 :

Jeudi 26 à 19 heures, à l’I.U.T. de Roanne, « Peut-on démocratiser l’Ecole ? », Jean-Pierre Terrail, professeur de sociologie à l’Université de Versailles.

Octobre 2013 :

Mardi 8 à 19 heures, « Camus et l’Algérie », Guy Basset, vice-président de la Société des « études camusiennes », à Mably, Espace de la Tour.

Décembre 2013 :

Jeudi 12 à 19 heures, « Révolution tunisienne et influence des femmes sur la séparation du politique et du religieux », par Salima OUERTANI, professeur à l’Université et Itidel BARBOURA, chargée de cours, doctorante, à Roanne, salle de la Capitainerie du port de Roanne.

Janvier 2014 :

Mercredi 22 à 19 heures, en collaboration avec la L.D.H., « Qu’est-ce qu’une démocratie sociale ? » avec Jean-Pierre DUBOIS, président d’honneur de la L.D.H., au Lycée Carnot.

Février :

Jeudi 13 à 19 heures, par Roger MARTELLI, « Pour en finir avec le totalitarisme », à la Maison de la Vie Associative à Roanne.

 

Manifestations prévues jusqu’en fin de saison :

Avril :

Mercredi 2 , à 19 heures, Maison de la Vie Associative, à la Livatte, conférence en lien avec le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles par Agnès THOUVENOT, collaboratrice à la revue « Alternatives économiques » avec Sophie JULLIOT, responsable départementale du CIDFF sur le thème de l’égalité hommes-femmes

Jeudi 24 , à 19 heures, conférence d’Olwen KETHEL, Maison des sociétés, Place Centrale à Riorges, « Charlotte Delbo, le convoi du 24 janvier 1943, solidarité entre femmes ».

Mai :

Jeudi 15 mai, à 19 heures, dans le cadre du centenaire de l’assassinat de Jaurès, conférence de Claude LATTA, professeur retraité d’Histoire Géographie, « Jaurès, itinéraire d’un homme engagé » à l’I.U.T. de Roanne.

Juin :

Jeudi 12 juin, à 20 heures 30, dans le cadre du centenaire de l’assassinat de Jaurès, spectacle de Pierrette DUPOYET, actrice, « Jean Jaurès assassiné deux fois »,  au théâtre de Roanne.

(Droit d’entrée, 10 €). Co-organisation avec le SGALR.

 

Autres activités :

– Elaboration d’un fascicule réunissant les conférences de l’année et distribué aux autorités locales et à nos conférenciers.

– Participation au comité de pilotage de la coordination de la vie associative mis en place par la municipalité roannaise.

-Installation au Lycée Carnot de Roanne du 10 au 28 février d’une exposition « Jaurès homme de paix » à la disposition des classes de l’établissement avec possibilité d’utiliser un questionnaire établi par nos soins. Cette exposition a été achetée par la Ligue de l’Enseignement de la loire.

-Grâce à la ligue de l’Enseignement de la Loire, nous avons pu ouvrir un blog dont la responsable est Josette BRUNON. Vous avez ainsi toutes les informations récentes concernant notre Cercle.

           

Quelques réflexions sur le fonctionnement de notre association et l’élaboration de nos programmes :

– Nous comptions en décembre 2012, 84 adhérents, en décembre 2013, c’est 81 personnes qui avaient payé leur cotisation.  Nous constatons une légère baisse.

-Je rappelle que dès ses débuts, le Cercle Condorcet de Roanne a tenu à établir un compte-rendu de chacune de ses rencontres ; c’est un lourd travail mais je pense que cette démarche satisfait nombre de nos adhérents. C’est une spécificité de notre Cercle Condorcet qui participe à sa réputation.

– L’assistance aux conférences reste fournie  ce qui est encourageant pour nous.

– Nous poursuivons chaque fois que nous le pouvons la formule de la co-organisation de certaines conférences avec d’autres associations ou institutions. Cette année, ce fut avec la Ligue de l’Enseignement,  l’U.L. CGT, la Ligue des Droits de l’Homme, le service culturel de la ville de Mably.

-2014 est marquée par de nombreuses commémorations, en particulier le début de la grande guerre.

Pour notre part, nous avons choisi de parler plutôt de Jean Jaurès qui a tout fait pour éviter la guerre au point d’y laisser sa vie. Vous avez remarqué que c’est grâce à trois manifestations que nous évoquerons la mémoire de ce grand homme : en février, une exposition que plusieurs amicales laïques vont maintenant utiliser dans leurs locaux, une conférence le 15 mai et enfin la création de Pierrette DUPOYET, « Jean Jaurès, assassiné deux fois » au théâtre de Roanne jeudi 12 juin.

Je me permets d’insister pour que nos adhérents s’investissent particulièrement dans cette soirée ; il faut qu’elle soit un succès. En effet, avec le SGALR qui est co-organisateur, nous avons prévu un budget relativement conséquent tout en maintenant le prix des places à un niveau abordable (10€). Heureusement des conseillers généraux nous aident (Alain GUILLEMANT, Fabienne STALARS, Bernard JAYOL) ainsi que la ville de Roanne. Merci à eux. Sans leur soutien, nous n’aurions pas pu rendre hommage de cette façon à la personne de Jaurès qui incarne des idées sociales dont nous sommes fiers ; à notre niveau, nous nous efforçons de les défendre parce qu’elles sont menacées par le système économique qui domine notre monde. Ainsi, la modernité de Jaurès n’est plus à prouver. Il incarne comme le dit Claude LATTA « une vision humaniste de l’économie, de la société et de la culture ». Sa doctrine prône la défense des valeurs de la République mais aussi celle d’une véritable démocratie sociale qui, selon Jean-Pierre DUBOIS, venu récemment nous en parler, reste à conquérir.

 

Discussion – commentaires

 

– Intervention d’un membre du bureau : dans la liste des remerciements exprimée par le président, une personne a pourtant été oubliée, c’est Bernard Furnon. Le Cercle Condorcet ne serait pas ce qu’il est sans l’énorme engagement, travail, de son président. La qualité des interventions tient surtout par son carnet d’adresses assez exceptionnel et par son sens de la communication. Ce constat méritait d’être fait cette année encore comme les années précédentes.

– On regrette que cette année la médiathèque de Roanne refuse toute participation aux organisations conjointes qu’on a pu lui proposer.

 

Le rapport moral et d’activités a été adopté à l’unanimité

À propos de l'auteur